Langues
Réseaux sociaux
Prochains concerts
« août 2019 » loading...
L M M J V S D
29
30
31
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
1
 

Saison 2007-2008

Concerts

Tutti col l’oboe
jeudi 24 avril 2008

Apothéoses françaises
dimanche 10 février 2008

Apothéoses françaises
jeudi 7 février 2008

La Geniale
jeudi 18 octobre 2007

Mot du directeur artistique

Les Boréades ont déjà douze ans d’existence, et le plaisir de vous retrouver, cher et fidèle public, est toujours aussi vif! Il est vrai que le répertoire que nous abordons est inépuisable, puisqu’il comprend tant des chefs-d’oeuvre incontournables que des compositions moins connues mais remplies d’agréables surprises. Notre saison, comme toujours marquée au coin de la diversité, de l’audace et de la découverte, fait appel à des musiciens de haut calibre, qui partagent avec nous leur passion musicale.

Elle s’ouvre par un programme italien (La Geniale) mettant en vedette la musique concertante pour vents et cordes des Scarlatti, Vivaldi et Albinoni. Puis, en février nous mettrons à l’honneur (Apothéoses françaises) des oeuvres des deux grands maîtres de la musique instrumentale française de la fin du règne de Louis XIV: François Couperin et Marin Marais. En troisième lieu, nous aurons le plaisir d’accueillir l’exceptionnel hautboïste Alfredo Bernardini, membre fondateur du prestigieux ensemble Zéfiro, dans un programme varié de sonates et de concertos (Tutti col l’oboe). Enfin, en collaboration avec Sophie Faucher et Carl Béchard, le dernier concert (Molière en musique), prévu celui-là pour une formation plus étoffée, présentera des scènes choisies du théâtre de Molière avec leurs musiques signées Lully et Charpentier.

Mentionnons que nous aurons le plaisir de vous présenter en octobre prochain notre quinzième disque. Il s’agit des Sonates (ou Concertos) pour flûte à bec et cordes d’Allessandro Scarlatti, avec votre humble serviteur comme soliste.

C’est grâce à vous, cher public qui suivez de près nos activités et appréciez notre travail, que nous sommes si productifs! Je vous souhaite au nom de nous tous une excellente soirée et une belle saison avec les Boréades!

Tutti col l’oboe

jeudi 24 avril 2008, 20:00

Artistes
Alfredo Bernardini
Francis Colpron
Hélène Plouffe

Chapelle Notre-Dame-de-Bon-Secours
Site web
400, rue Saint-Paul Est [métro Champ-de-Mars], Vieux-Montréal, Québec

  • Régulier: 25,00$
  • Aîné: 20,00$
  • Étudiant: 12,00$

Programme

Quatuor en fa majeur de GP Telemann, Sonate da Camera op 5 no 6 de JG Janitsch, Sonate en si bémol majeur de JF Fasch et Sonate op 34 no 6 de JB Boismortier. Avec Alfredo Bernardini.

Le hautboïste Alfredo Bernardini, membre du prestigieux ensemble Zefiro, se joindra aux Boréades dans un programme varié de sonates et de concertos signés Vivaldi, Telemann, Boismortier et Janitsch. Une musique idéale pour mettre en valeur cette nécessaire complicité qui rend si agréables les meilleures conversations entre amis.

Ce concert est enregistré par Espace Musique, la radio musicale de Radio-Canada (100,7 à Montréal) et sera diffusé à une date ultérieure.

Apothéoses françaises

dimanche 10 février 2008, 15:00

Artistes
Francis Colpron

Chapelle Notre-Dame-de-Bon-Secours
Site web
400, rue Saint-Paul Est [métro Champ-de-Mars], Vieux-Montréal, Québec

  • Régulier: 25,00$
  • Aîné: 20,00$
  • Étudiant: 12,00$

Programme

Pièces en trio de Marin Marais et Les Apothéoses de Lully et Corelli de François Couperin.

Pour mettre fin à des querelles qu’ils jugeaient stériles et afin, comme le dit Couperin, de «faire la perfection de la musique», les compositeurs de la fin du règne de Louis XIV et de la Régence ont voulu réunir, tant dans la musique instrumentale que dans la vocale, le goût français et le goût italien. Rendant hommage aux figures emblématiques des deux muses, Couperin composera une Apothéose de Lully et une Apothéose de Corelli. Ces longues et magnifiques suites en trio, munies chacune d’un programme théâtral, se présentent comme les deux volets d’un important manifeste esthétique. Mais, malgré leur visée, elles nous semblent aujourd’hui de purs produits du génie français�

Apothéoses françaises

jeudi 7 février 2008, 20:00

Artistes
Francis Colpron
Hélène Plouffe

Chapelle Notre-Dame-de-Bon-Secours
Site web
400, rue Saint-Paul Est [métro Champ-de-Mars], Vieux-Montréal, Québec

  • Régulier: 25,00$
  • Aîné: 20,00$
  • Étudiant: 12,00$

Programme

Pièces en trio de Marin Marais et Les Apothéoses de Lully et Corelli de François Couperin.

Pour mettre fin à des querelles qu’ils jugeaient stériles et afin, comme le dit Couperin, de «faire la perfection de la musique», les compositeurs de la fin du règne de Louis XIV et de la Régence ont voulu réunir, tant dans la musique instrumentale que dans la vocale, le goût français et le goût italien. Rendant hommage aux figures emblématiques des deux muses, Couperin composera une Apothéose de Lully et une Apothéose de Corelli. Ces longues et magnifiques suites en trio, munies chacune d’un programme théâtral, se présentent comme les deux volets d’un important manifeste esthétique. Mais, malgré leur visée, elles nous semblent aujourd’hui de purs produits du génie français…

La Geniale

jeudi 18 octobre 2007, 20:00

Artistes
Francis Colpron
Hélène Plouffe

Chapelle Notre-Dame-de-Bon-Secours
Site web
400, rue Saint-Paul Est [métro Champ-de-Mars], Vieux-Montréal, Québec

  • Régulier: 25,00$
  • Aîné: 20,00$
  • Étudiant: 12,00$

Programme

Les Sinfonie di concerto grosso pour flûte(s), hautbois, cordes et basse continue d’Alessandro Scarlatti et concertos de Vivaldi, Albinoni et Torelli.

Après le succès de leur concert consacré aux sonates pour flûte et cordes d’Alessandro Scarlatti, Les Boréades s’attaquent à l’ensemble des curieusement nommées Sinfonie di concerto grosso du même compositeur. Comptant parmi les rarissimes productions instrumentales de ce grand maître du chant que fut Scarlatti, ces oeuvres font dialoguer la flûte et d’autres vents avec l’ensemble des cordes. Dans ce recueil, complété en 1715 mais resté manuscrit, un style sévère se dispute à une sensualité toute napolitaine: la douzième Sinfonia, intitulée La Geniale, tranche par son austérité sur le charme que dégagent ses consoeurs, mais partout règnent la diversité et un sens très personnel du coloris instrumental. Des concertos d’Antonio Vivaldi et Francesco Mancini complètent le programme.