Langues
Réseaux sociaux
Prochains concerts
« janvier 2019 » loading...
L M M J V S D
31
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
1
2
3
sam 19

Concert SAMS

19 janvier @ 14 h 00
dim 20

Concert SAMS

20 janvier @ 14 h 30
 

Saison 2013-2014

Concerts

BAGLIANO INVITÉ
jeudi 22 mai 2014

CONTREBASSE VIENNOISE CLASSIQUE
jeudi 6 mars 2014

STROMENTI ALLA VENEZIANA
jeudi 28 novembre 2013

LES CANTIQUES SPIRITUELS DE JEAN RACINE
jeudi 26 septembre 2013

Mot du directeur artistique

En cette dix-huitième année d’existence, Les Boréades, animés plus que jamais par des idées artistiques audacieuses, continuent à explorer pour vous l’inépuisable répertoire des musiques baroque et classique. Nous sommes persuadés que les quatre concerts offerts à la magnifique salle Bourgie durant la saison 2013-2014, toujours aussi variés, se présenteront comme autant d’intéressantes surprises et qu’ils combleront votre soif de belle musique.

Le premier concert est consacré aux quatre Cantiques spirituels de Jean Racine, tels que mis en musique par quelques-uns de ses contemporains. Et ils seront lus intégralement par Mario Paquet.

Pour le deuxième concert, nous sommes heureux de collaborer avec la Fondation Arte Musica du Musée des beaux-arts pour présenter un programme de musique instrumentale vénitienne lié à l’exposition Splendore a Venezia, présentée par le MBA.

Abordant la période classique, le troisième concert fera entendre un instrument rarement entendu en soliste : la contrebasse. Notre invité, Francis Palma Pelletier, jouera un instrument viennois à cinq cordes.
Pour le dernier concert de la saison, aux Boréades se joindra de nouveau le distingué flûtiste à bec Stefano Bagliano, directeur artistique du Collegium pro musica de Gènes. Au programme, des œuvres de Bach et de ses contemporains allemands.

C’est grâce à vous, fidèle public qui suivez de près nos activités et appréciez notre travail, que nous gardons toujours le même enthousiasme! Je vous souhaite, au nom de tous les musiciens des Boréades, une très agréable dix-huitième saison en notre compagnie.

Francis Colpron

Bagliano invité

jeudi 22 mai 2014, 20:00

Artistes
Francis Colpron
Stefano Bagliano

Salle Bourgie
Pavillon Claire et Marc Bourgie Musée des beaux-arts de Montréal 1339, rue Sherbrooke Ouest

  • Régulier: 35,00$
  • Aîné: 30,25$
  • 30 ans et moins: 18,75$

Programme
Musique de chambre allemande avec Stefano Bagliano, flûte à bec et directeur artistique du Collegium pro Musica (Gènes)
5 instrumentistes

Ce concert est conçu comme un amical dialogue de flûtes à bec et propose un programme de concertos et de sonates en trio de Bach, Mattheson et Telemann. Cette conversation, qui mêle complicité et rivalité, montrera que, dans ce magnifique répertoire, la flûte à bec ne le cède à personne en ce qui regarde la virtuosité et les qualités proprement musicales : elle saura rendre cette expressivité toute vocale si importante à l’époque tout en soutenant l’intérêt polyphonique prévu par la superposition des lignes confiées aux deux protagonistes.

Contrebasse viennoise classique

jeudi 6 mars 2014, 20:00

Artistes
Francis Colpron
Francis Palma-Pelletier
Quatuor Franz Joseph

Salle Bourgie
Pavillon Claire et Marc Bourgie Musée des beaux-arts de Montréal 1339, rue Sherbrooke Ouest

  • Régulier: 35,00$
  • Aîné: 30,25$
  • 30 ans et moins: 18,75$

Programme

Trios et quatuors avec contrebasse virtuose de Vanhal, Toeschi, Sperger et Haydn avec Francis Palma Pelletier, contrebasse viennoise
6 instrumentistes

À côté du quatuor à cordes, forme par excellence de la musique de chambre classique, les compositeurs d’Allemagne, d’Autriche et de Bohême ont expérimenté durant tout le XVIIIe siècle, dans de nombreux trios, quatuors et quintettes, les combinaisons instrumentales les plus diverses, mariant les timbres des vents aux cordes. Plus encore, la délestant de sa fonction d’accompagnement, ils ont confié parfois à la sonorité tour à tour grave ou bouffonne de la contrebasse un rôle soliste important, parfois virtuose. À l’époque classique, on se servait à Vienne d’une contrebasse frettée à cinq cordes, avec un accord (fa-la-ré-fa#-la) mis au point pour son propre usage par Joseph Sperger. Cet instrument, sorte d’hybride entre la contrebasse actuelle et la viole de gambe, permettait un jeu virtuose et offrait une sonorité parfaitement adaptée à la musique de chambre. Par sa présence unique, il est vite devenu très en vogue dans les salons viennois, où on pouvait entendre des œuvres de Toeschi, d’Albrechsberger, de Dittersdorf et de Haydn.

Stromenti Alla Veneziana

jeudi 28 novembre 2013, 19:00

Artistes
Francis Colpron

Salle Bourgie
Pavillon Claire et Marc Bourgie Musée des beaux-arts de Montréal 1339, rue Sherbrooke Ouest

  • Régulier: 35,00$
  • Aîné: 30,25$
  • 30 ans et moins: 18,75$

Programme

*Note au sujet des billets pour le concert Stromenti alla Veneziana :  

Exceptionnellement pour ce concert, il n’y a pas de tarif aîné et le tarif habituel 30 ans et moins devient 34 ans et moins. Billetterie de la salle Bourgie : Grand public – 28,27 $ / 34 ans et moins – 14,14 $ / VIP-Abonné(e) MBAM – 24,14 $ (+ taxes et frais).

Coproduction Boréades/Fondation Arte Musica pour accompagner l’exposition vénitienne du MBA
MUSIQUE INSTRUMENTALE VÉNITIENNE (1600-1740) (Gabrieli, Castello, Legrenzi, Picchi, Albinoni, Vivaldi)
11 instrumentistes pour 14 instruments

Plus encore que Naples, sa principale concurrente, Venise se présente en Italie pendant près de trois siècles comme la capitale de la musique. Cela est dû en partie au fait que la Sérénissime République abrite, depuis l’invention de l’imprimerie musicale par Petrucci peu après 1500 et jusqu’à la fin du XVIIe siècle, un nombre important d’éditeurs qui publient les compositions les plus variées, destinées tant aux musiciens professionnels qu’aux amateurs doués. L’important développement d’une musique instrumentale indépendante de la voix, caractéristique essentielle de l’art baroque, allait par ce moyen combler la grande passion que les Vénitiens entretenaient pour l’art des sons. Il semble bien que la perte de son hégémonie maritime et de sa puissance politique à partir du XVIe siècle ait aussi, comme par une sorte de repli fécond, beaucoup contribué à faire de la Sérénissime un foyer musical de première grandeur. Attirant les touristes de tous les pays d’Europe, et notamment grâce à la musique, Venise jettera ses derniers feux au XVIIIe siècle dans ce qui reste un des plus beaux moments de la civilisation occidentale. Ce concert prévoit un programme haut en couleur de canzonas, sonates et concertos vénitiens. Aux cordes et à une riche basse continue se joindront le cornet à bouquin, la flûte à bec, la traversière et le hautbois.

Les Cantiques spirituels de Jean Racine

jeudi 26 septembre 2013- 20:00

Artistes

Eric Milnes
Francis Colpron
Hélène Brunet
Marie Magistry
Mario Paquet
Normand Richard
Philippe Gagné

Salle Bourgie
Pavillon Claire et Marc Bourgie Musée des beaux-arts de Montréal 1339, rue Sherbrooke Ouest

  • Régulier: 35,00$
  • Aîné: 30,25$
  • 30 ans et moins: 18,75$

Programme
(Delalande, Colasse et Marchand) avec Mario Paquet, lecteur
4 chanteurs et 7 instrumentistes sous la direction d’Eric Milnes

Jean Racine publiait en 1694 quatre Cantiques spirituels, paraphrases versifiées de divers textes de la Bible et de saint Paul. Ces poèmes, que d’aucuns rangent parmi les plus beaux de la langue française, étaient expressément destinés à être mis en musique. Ils l’ont été d’abord par Jean-Baptiste Moreau et par Michel-Richard Delalande pour être chantés devant Louis XIV et Mme de Maintenon au couvent de Saint-Cyr, puis par Pascal Colasse et par Jean-Noël Marchand, qui ont joint aux voix un important ensemble instrumental. Quel que soit l’état de notre foi, on ne peut qu’être sensible tant à la perfection et à la profonde spiritualité des textes qu’aux qualités expressives de la musique qui les met magnifiquement en valeur.