Notes de programme

Chers amis mélomanes, Permettez-moi d’emprunter à notre collaborateur de longue date François Filiatrault cette courte réflexion sur la musique de chambre rédigée l’an dernier pour la Fondation Arte Musica : « La musique de chambre tire son nom, au XVIIe siècle, de ce qu’elle pouvait être jouée en petite formation à domicile. Quelle que soit l’époque, tous les genres qui en relèvent, du duo à l’octuor, exigent des partenaires une écoute de tous les instants, un ajustement réciproque parfait de la mesure et des nuances. Plus encore, dans le renoncement à une part d’individualité, cette complicité totale doit être au service d’une conception partagée sur ce qu’exprime la musique. Nous avons là une des plus remarquables manifestations de la communication humaine. »

Chers amis mélomanes, Une autre magnifique saison s’annonce… Comme toujours, les Boréades puiseront la matière de quatre concerts variés dans le très vaste et très riche répertoire des XVIIe et XVIIIe siècles.   Démonstration ludique de l’amour qu’ont toujours porté l’ensemble et ses membres aux plaisirs de la table, des appellations culinaires désignent dorénavant les différents types de concerts.